Actualités

Chiffres clés 2016 de la filière caprine 05/10/2016

  Ce document présente sous forme synthétique et aisément consultable les dernières statistiques disponibles sur les productions caprines orientées vers le lait et la viande, avec un rappel des données d’années antérieures pour résumer les évolutions. Les chiffres clés sur l’élevage caprin et...  Lire la suite

Contacter l’interprofession Régionale


Coralie CHAZOT

Cité de l’Agriculture
13, avenue des Droits de l’Homme
B.P. 9022 45921 ORLEANS Cedex 9 

Tél : 02 38 71 91 33 / Portable : 06 88 04 49 96

Accueil>Centre 

Centre

950Nombre d’éleveurs

La filière caprine REGION CENTRE

La région compte environ 950 producteurs de lait de chèvre et on recense environ 99 000 chèvres laitières sur l’ensemble du territoire régional.

64 millions de litres de lait sont produits par an dont 44 millions sont collectés.

 

 

 

Environ 40 % des producteurs fabriquent leur fromage bien que ce pourcentage soit en constante diminution. La région se distingue par l’importance de sa production de fromages de chèvre sous signe de qualité en produisant 65 % de la production nationale en AOP.

 

Cinq AOC sont produites en région Centre

le Chavignol, le Sainte-Maure de Touraine, le Valençay, le Pouligny-Saint-Pierre et le Selles-sur-Cher.

 

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les sites Internet suivants :

 

 

AOP Chavignol

www.crottindechavignol.com

 

 

AOP Selles sur Cher

www.aop-sellessurcher.com

 

 

AOP Sainte Maure de Touraine

www.stemauredetouraine.fr

 

 

AOP Valençay

www.vins-fromages-valencay.com

 

Si tous les éleveurs ne produisent pas  sous signe AOP, 85 % d’entre eux se situent dans un territoire AOP. La majorité des exploitations se situent en sud Loire. Un peu plus d’un tiers est spécialisé avec transformation et vente des fromages. Les autres ateliers sont présents sur des exploitations de polyculture-élevage. La concurrence entre productions céréalières et animales est importante.

 

Concernant les entreprises, la région compte quelques opérateurs mixtes (lait de vache et chèvre), comme les Coopératives de Verneuil, Poitouraine, les entreprises privées Triballat-Rians, Fromagerie Segré – Fromagers de Tradition (Triballat Noyal) et de plus petites entreprises spécialisées en produits caprins comme les fromageries Orval, Jacquin, la Cloche d’or, la coopérative Berry Sud-Nord Limousin ou encore la fromagerie d’Anjouin.

 

 

 

Coopérative Eurial Poitouriane

www.eurial-international.com

 

Coopérative de Verneuil sur Indre

www.laiterie-de-verneuil.com

 

 

Laiterie H. Triballat - Rians

www.rians.com

 

 

Entreprise Triballat Noyal

http://www.triballat.fr/presentation-societe.html

 

 

Fromagerie Jacquin

http://www.fromagerie-jacquin.com

 

 

Laiterie Fromagerie Cloche d’Or

www.laiterie-fromagerie.com

 

 

Un plan de soutien à la filière, nommé Cap filière, a été lancé en 2008. Il est soutenu par le Conseil Régional du Centre et l’Office de l’Elevage. Un million d’euros y est affecté. Il s’agit de travailler sur des axes tels que : la constitution d’une identité régionale forte afin de promouvoir les cinq AOP régionales, l’accompagnement du développement de la filière en favorisant à la fois le nombre de producteurs et en veillant à un maintien du ratio actuel fermier/laitier. Des aides à l’investissement sont possibles pour les éleveurs dans le cadre de ce plan de soutien .

 

 

Présentation du Centre Technique Fromager de la Région Centre http://www.cher.chambagri.fr/dossiers/transformation-fromagere-le-ctfc.html

 

 

 

La région produit 64 millions de litres de lait par an, dont 44 millions sont collectés. La part de la transformation fermière, importante, ne cesse de diminuer.

 

Concernant les entreprises, la région est équipée de quelques opérateurs mixtes (lait de vache et chèvre), comme la Coopérative de Verneuil, l’entreprise privée Triballat-Rians, et Poitouraine, et de plus petites entreprises plus spécialisées en produits caprins, comme les fromageries Orval, Jacquin, la Cloche d’or, la coopérative Berry Sud-Nord Limousin, ou encore la fromagerie d’Anjouin. La demande en lait est forte, d’autant plus que le fromage de chèvre est semble-t-il moins touché par la problématique du pouvoir d’achat que les autres produits laitiers.

Un plan de relance sur quatre ans, nommé Cap filière, vient d’être lancé, soutenu par le Conseil Régional du Centre et l’Office de l’Elevage. Un million d’euros y est affecté. Il s’agit de travailler sur plusieurs axes : la constitution d’une identité régionale forte, afin de promouvoir nos cinq AOC régionales. Il faut renforcer la notoriété de nos AOC et développer leur attache au territoire régional. Nous allons accompagner le développement de la filière en favorisant à la fois le nombre de producteurs et en veillant à un maintien du ratio actuel fermier/laitier. Nous allons aussi mettre l’accent sur l’appui technique aux éleveurs et travailler sur les conditions de travail pour développer des exploitations viables économiquement et vivables socialement. Il serait dommage de posséder ce formidable atout des AOC et de manquer de producteurs pour le valoriser…