Le travail

Le métier d’éleveur caprin est un métier passionnant mais il faut bien gérer ses heures de travail et l’astreinte. En élevage laitier, le travail d’astreinte correspond à la traite et à l’alimentation. En élevage fromager s’ajoute le travail en fromagerie et le temps passé à la commercialisation des fromages. D’autres tâches plus « ponctuelles » comme le chantier de reproduction, la (les) période(s) de mises bas …peuvent aussi être lourdes en termes de travail, notamment car elles correspondent à « des pointes de travail » parfois difficiles à organiser.
Des repères ont été établis avec la réalisation de bilans travail.
Depuis plusieurs années, les organismes de développement et de conseils apportent des solutions aux éleveurs, afin de diminuer le temps et la pénibilité du travail en élevage. Et elles ne passent pas toutes par des investissements. Ces solutions sont bien sûr à analyser en fonction de vos propres objectifs en matière de temps de travail et de temps libre.

La FNEC a piloté entre 2004 et 2006 un vaste programme national, «travail en exploitation caprine laitière et fromagère fermière », regroupant sous forme de réseau l’ensemble des structures de la filière. L’objectif de ce programme : donner aux producteurs les moyens d’améliorer les conditions et l’organisation de leur travail et de simplifier leurs pratiques. Cela s’est concrétisé par la réalisation et la diffusion de 23 fiches thématiques pour vous aider à gagner du temps dans toutes les phases du métier d’éleveur. Pour en savoir plus, cliquez ici.